Les leaders en ingénierie décident de mettre à jour des normes afin d’améliorer la confidentialité et la sécurité sur Internet

L’IETF a suscité un large consensus pour l’amélioration de la sécurité des protocoles Internet en réponse à la surveillance omniprésente

VANCOUVER, Colombie-Britannique--(BUSINESS WIRE)-- La sécurité Internet était le sujet de prédilection cette semaine alors que plus 1 100 ingénieurs et technologues du monde entier se sont rassemblés pour la 88eréunion de l’Internet Engineering Task Force (IETF). À titre de principal organisme de normes responsable pour le développement de la base des services et technologies utilisés des milliards de fois chaque jour, les participants à l’IETF réexaminent les approches à la sécurité à l’échelle d’un large éventail de domaines techniques.

S’assurer que l’Internet mondial est une plateforme à laquelle des milliards d’utilisateurs peuvent faire confiance est le principal défi continuellement relevé par la communauté IETF. Des discussions au cours des derniers mois, y compris lors de plus de 100 séances de groupes de travail cette semaine, examinent soigneusement et systématiquement la sécurité Internet et explorent les mesures qui peuvent être prises pour améliorer la confidentialité et d’autres aspects relatifs à la sécurité de diverses applications », explique Jari Arkko, président de l’IETF. « La sécurité Internet possède plusieurs facettes et l’IETF se concentre sur les protocoles Internet techniques qu’il développe afin d’offrir une base robuste en matière de confidentialité et de sécurité.

L’Internet est devenu une énorme machine de surveillance », ajoute Bruce Schneier, qui a tenu des propos lors de la séance plénière technique de la réunion. « Ce n’est pas une question associée à un pays ou à une personne en particulier. Il faut travailler à grande échelle pour réparer les problèmes que nous affrontons aujourd’hui et à l’avenir.

Lors de la séance plénière de l’IETF, les participants ont reconnu que la situation actuelle de surveillance omniprésente représente une attaque sur l’Internet », commente Stephen Farrell, l’un des deux directeurs des zones sécurisées de l’IETF. « Bien qu’il y ait des défis associés à l’identification de zones d’attaque spécifiques qui peuvent être atténuées par les protocoles de l’IETF, tous les groupes de travail qui ont étudié la question ont commencé à élaborer une réponse à la menace à l’aide d’outils de l’IETF qui peuvent atténuer des parties du problème.

L’Internet est fondé sur des normes conçues de manière ouverte et transparente. Le fait d’être ouvert autorise toute personne intéressée à participer, étudier, critiquer ou interroger le travail des autres. Le fait d’être transparent impose une visibilité sur toutes les étapes du processus et une piste de vérification adéquate aux fins d’examen. Un large consensus, après examen d’une grande palette d’intérêts et de perspectives, favorise l’entente relative aux normes résultantes.

L’IETF prend des mesures pour développer les spécifications techniques nécessaires pour améliorer la confidentialité et la sécurité de l’Internet », explique Russ Housley, président du Conseil d’architecture Internet. « Cependant, d’autres doivent se tourner vers les aspects non techniques qui font partie d’une réponse globale à la surveillance de masse sur Internet.

Depuis près de 30 ans, l’IETF a publié plus de 4 500 documents qui décrivent les normes des technologies fondamentales et des services couramment utilisés sur l’Internet mondial d’aujourd’hui. La participation à l’IETF est ouverte à toute personne intéressée et inclut des experts à l’échelle des industries, de la recherche universitaire et des gouvernements du monde entier. Tandis que le travail de l’IETF s’accomplit principalement en ligne pour réduire les entraves à la participation, ses réunions en personne rassemblent, trois fois par année, des participants dans des sites de par le monde.

Pour des archives vidéo et d’autres documents de la réunion, visitez le :
http://www.ietf.org/live/

Pour obtenir de plus amples renseignements au sujet de la réunion IETF 88, visitez le :
http://www.ietf.org/meeting/88/index.html

À propos de l’Internet Engineering Task Force

L’Internet Engineering Task Force (IETF) est le premier organisme de normalisation technique de l’Internet au monde. Il rassemble une immense communauté internationale ouverte d’architectes de réseaux, d’opérateurs, de fournisseurs et de chercheurs, soucieux de l’évolution de l’architecture et du bon fonctionnement de l’Internet. L’IETF désire une grande participation. Le travail de l’IETF s’accomplit en ligne, principalement à l’aide de listes d’envoi de messages électroniques, afin de réduire les entraves à la participation et maximiser les contributions du monde entier. Les groupes de travail de l’IETF sont organisés par sujet en plusieurs domaines (p. ex. routage, transport, sécurité, etc.). Pour plus amples renseignements, consultez le : http://www.ietf.org/

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contact

Internet Engineering Task Force (IETF)
Greg Wood, +1-703-625-3917
wood@isoc.org